L'Ostéopathie et femme enceinte

October 8, 2018

 

Que vous ayez déjà consulté un ostéopathe pour des douleurs diverses ou que vous ne connaissiez nullement les bienfaits de l’ostéopathie… Sachez que durant la grossesse, elle peut vous apporter beaucoup, tant au niveau de la préparation à l’accouchement qu’au soulagement de nombreux maux liés à votre état. N’hésitez plus !

L'ostéopathie: une science qui a son importance enceinte
Durant 9 mois, votre corps va se transformer, votre squelette va bouger et vous allez prendre du poids. L’équilibre de votre corps va donc s’en trouver modifié et vous risquez d’être prise de douleurs diverses que toutes les mamans connaissent bien. L’ostéopathie peut en quelques séances, rétablir cet équilibre musculo-squelettique. D’ailleurs, même sans douleurs particulières, toute femme enceinte devrait consulter un ostéopathe au moins trois fois pendant la grossesse : Une première fois en tout début de grossesse, une seconde fois vers les 6 mois, et enfin une ultime visite au début du 9ème mois. Des séances supplémentaires peuvent être indispensables en cas de maux particuliers. Le suivi d’un ostéopathe au cours d’une grossesse peut améliorer grandement l’état physique et le bien-être d’une femme enceinte.

Petite liste des vertus de l'ostéopathie pendant 9 mois
Basée sur des techniques de manipulations et de massages doux, sans douleurs et sans dangers pour maman et bébé

Découvrez la liste de tout ce que peut améliorer l’ostéopathie dans votre vie de femme enceinte :

1. Soulager les maux de dos.
2. Calmer les nausées et les vomissements.
3. Apaiser les douleurs liées aux hémorroïdes.
4. Amoindrir les gonflements des mains et des jambes.
5. Faire adopter à bébé une position plus confortable pour la maman.
6. Atténuer une sciatique en fin de grossesse.
7. Améliorer la capacité respiratoire.
8. Soulager les remontées acides et maux d’estomac.
9. Atténuer les contractions
10. Détendre le périnée 
11. Corriger votre posture.
12. Vous libérer de toutes les douleurs ligamentaires.
L’ostéopathie étant sans danger pour maman et bébé.

Douleur de dos et ostéopathie

Grossesse et mal de dos, c’est malheureusement parfois un passage obligé car la prise de poids déséquilibre la posture. Vers la fin du cinquième mois, souvent, beaucoup de femmes enceintes, notamment celles qui ont présenté une scoliose à l’adolescence, souffrent particulièrement. La solution ? Aspirine ou anti inflammatoires sont les remèdes connus de tous ceux qui ont la malchance d’en avoir vite plein le dos. Sauf qu’enceinte, ce n’est pas possible. Mais il existe des solutions naturelles, comme l’ostéopathie pour être vite soulagée.

Et après l'accouchement
Pendant l’accouchement, même en cas de césarienne: les ligaments du bassin se distendent : simple réaction à l’action des hormones, notamment à celle de la Relaxine, qui détend les ligaments. Après l’accouchement, s’ils ne se repositionnent pas correctement, une tension et les douleurs apparaissent ou perdurent.

Les postures que la nouvelle maman va adopter pendant l'allaitement créent souvent des tensions cervico dorsales, l'Ostéopathe est a même de vous traiter et de vous conseiller pour éviter la réccurence de ces douleurs.
 

Comment votre ostéopathe peut vous accompagner?

De plus en plus de femmes enceintes se plaignent de troubles fonctionnels qui, en tant que tels, font partie intégrante du champ d’action de l’ostéopathe:

 

-Au niveau articulaire, on recense principalement des lombalgies, des sciatiques et des céphalées cervicogènes ; des douleurs dorsales peuvent également survenir. 

 

-Au rayon des troubles viscéraux et neuro-végétatifs, on retrouve le plus souvent des symptômes classiques de constipation, de reflux gastro-œsophagiens et de jambes lourdes. 

La majorité de ces douleurs et gênes est tout simplement due à des modifications posturales et positionnelles.

 

- La posture de la colonne vertébrale change, du fait :

*de l’augmentation significative de la courbure lombaire, entraînant une modification de la courbure dorsale.

*de l’augmentation du temps passé en position statique assise et allongée.

*de la bascule du bassin vers l’avant, ce qui, associée à l’argument précédent, modifie la position relative des grands volumes pelvien (bassin), thoracique et céphalique.

Parallèlement, la position des organes du bassin et des viscères est évidemment modifiée, ainsi que leur mobilité, l’augmentation énorme du volume utérin provoquant une bascule de la vessie et une remontée du tractus gastro-intestinal.

  

Pour autant, celui-ci ne pourra changer ni votre posture, ni les modifications positionnelles de vos organes. En revanche, il peut travailler sur l’entretien ou la récupération d’une mobilité physiologique (soit des vertèbres, soit des viscères). Ainsi l’accompagnement ostéopathique des femmes enceintes est de plus en plus demandé, y compris par le corps médical : les médecins généralistes, gynécologues, obstétriciens et sages-femmes sont de plus en plus nombreux à conseiller ce type de prise en charge pendant et après la grossesse.

 

L’ostéopathe, après un interrogatoire et un examen circonstanciés, sera à même de recourir à des manipulations, mobilisations et manœuvres adaptées à votre état : on ne traite pas de la même manière une femme qui se trouve dans son 1er trimestre de grossesse ou dans son 3ème trimestre.

 

 Il pourra aussi vous « remettre d’aplomb » après l’accouchement. En effet, les blocages du bassin et de la colonne dorso-lombaire sont fréquents après un accouchement. 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

L'Ostéopathie et bébé

October 8, 2018

1/1
Please reload

Posts Récents
Please reload

Archives
Please reload

Rechercher par Tags
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

© 2023 par Espace Détente.  Créé avec Wix.com

  • Facebook Social Icon