ACCOMPAGNEMENT DE LA GROSSESSE AVEC OSTÉOPATHIE

 

De plus en plus de femmes enceintes se plaignent de troubles fonctionnels qui, en tant que tels, font partie intégrante du champ d’action de l’ostéopathe:

 

-Au niveau articulaire, on recense principalement des lombalgies, des sciatiques et des céphalées cervicogènes ; des douleurs dorsales peuvent également survenir. 

-Au rayon des troubles viscéraux et neuro-végétatifs, on retrouve le plus souvent des symptômes classiques de constipation, de reflux gastro-œsophagiens et de jambes lourdes. 

 

La majorité de ces douleurs et gênes est tout simplement due à des modifications posturales et positionnelles.

- La posture de la colonne vertébrale change, du fait :

 

*de l’augmentation significative de la courbure lombaire, entraînant une modification de la courbure dorsale.

*de l’augmentation du temps passé en position statique assise et allongée.

*de la bascule du bassin vers l’avant, ce qui, associée à l’argument précédent, modifie la position relative des grands volumes pelvien (bassin), thoracique et céphalique.

 

Parallèlement, la position des organes du bassin et des viscères est évidemment modifiée, ainsi que leur mobilité, l’augmentation énorme du volume utérin provoquant une bascule de la vessie et une remontée du tractus gastro-intestinal.

 

Pour autant, celui-ci ne pourra changer ni votre posture, ni les modifications positionnelles de vos organes. En revanche, il peut travailler sur l’entretien ou la récupération d’une mobilité physiologique (soit des vertèbres, soit des viscères). Ainsi l’accompagnement ostéopathique des femmes enceintes est de plus en plus demandé, y compris par le corps médical : les médecins généralistes, gynécologues, obstétriciens et sages-femmes sont de plus en plus nombreux à conseiller ce type de prise en charge pendant et après la grossesse.

 

L’ostéopathe, après un interrogatoire et un examen circonstanciés, sera à même de recourir à des manipulations, mobilisations et manœuvres adaptées à votre état : on ne traite pas de la même manière une femme qui se trouve dans son 1er trimestre de grossesse ou dans son 3ème trimestre.

 

 Il pourra aussi vous « remettre d’aplomb » après l’accouchement. En effet, les blocages du bassin et de la colonne dorso-lombaire sont fréquents après un accouchement. Si la rééducation périnéale est souvent prescrite, ne négligez pas la rééducation abdominale, notamment en cas de grossesse gémellaire : la sangle abdominale, particulièrement distendue, nécessite dans la plupart des cas un travail de tonification, d’autant que la posture debout est rarement prise en compte par le personnel médical. Une fois que tous ces éléments de nature musculaire auront été corrigés, l’ostéopathe pourra s’occuper efficacement de la partie articulaire et viscérale.

OSTÉOPATHIE ET BÉBÉS

 

Les problèmes de santé du nouveau né, lorsqu'ils sont diagnostiqués tôt, évitent souvent des complications qui peuvent altérer leur développement.

Après la naissance, durant les premiers jours et semaines de vie du bébé, l'ostéopathe spécialisé en pédiatrie est particulièrement compétent pour diagnostiquer les problèmes de santé qui peuvent passer inaperçus, car les symptômes peuvent parfois être difficiles à percevoir. Les troubles de la succion, le torticolis, l'aplatissement de la tête et les coliques, peuvent être corrigés rapidement en ostéopathie.

L'examen clinique est palpatoire et les outils diagnostiques sont liées a une excellente connaissance du développement neuromoteur physiologique de l'enfant et d'outil reconnus par le corps médical "l'examen neurologique d'Amiel Tisson".

 

OBSERVEZ VOTRE BÉBÉ ET N’HÉSITEZ PAS A CONSULTEZ DANS LE CAS OU:

  • il se cambre en arrière quand on le prend ou quand on lui donne la tétée

  • il a la tête plate à l'arrière

  • il tourne la tête très souvent du même côté, présente un méplat asymétrique derrière la tête, use ses cheveux de manière asymétrique

  • il est hypotonique et a du mal à tenir sa tête

  • il pleure tout le temps et/ou sans raison apparente

  • il dort mal

  • il régurgite

  • il souffre de coliques, a du mal à pousser, présente des selles peu nombreuses

  • il a du mal à prendre le sein ou le biberon

  • la maman allaitante a des crevasses

  • il sort sa langue en permanence et à tendance à baver en dehors des têtées, ou au contraire ne tire jamais la langue

  • il est tombé de sa table à langer, après surveillance et examen médical

  • il a une mauvaise position des pieds, des hanches

  • il présente un strabisme après 6 mois de vie

  • il a des otites, bronchites, rhinites à répétition

 

 

QUAND AMENER MON ENFANT CHEZ L’OSTÉOPATHE ?         

                 

-DES LA NAISSANCE:

.Les nouveaux-nés peuvent bénéficier de traitements d'ostéopathie dès leur naissance.

Dans les faits, le plus tôt est le mieux: 

Plus les problèmes sont pris en charge rapidement, plus le traitement est rapide et efficace et moins il y a de conséquences sur son développement neuromoteur .

.Il y a très peu de contre indications à recevoir un traitement ostéopathique, de plus les manipulations utilisées sont douces et respectent les besoins et les capacités de l'enfant.

.Plusieurs facteurs, tels que les traumatismes (stress, physique) subits par la mère pendant la grossesse, un processus d’accouchement difficile (Naissance par le siège, bassin étroit, Césarienne, intervention par forceps/ventouses, accouchements longs) , etc., peuvent  influencer l’état de santé de l’enfant lors de sa naissance et affecter son devenir.

.Quelque soit son age, tout changement comportemental de l'enfant signe une rupture d'équilibre.

 

Quelque soit le facteur traumatique déclenchant (physique, émotionnel ou chimique)

c'est une indication au traitement ostéopathique.

.Ainsi un suivi de l'enfant sera réaliser pour s'assurer que sa croissance est optimale.

 

-SUIVI DE L'ENFANT PENDANT SA CROISSANCE

 

Par la suite, une consultation lors des différents stades de la croissance s’avère indispensable pour suivre l’évolution de votre enfant. Des dysfonctions non traitées peuvent installer un terrain de faiblesse susceptible de provoquer des douleurs répétitives dans le futur. Les divers traumatismes liés à l’apprentissage de la marche constituent autant de raisons d’amener votre enfant chez l’ostéopathe

Les motifs de consultations spécifiques sont :

 

  • scoliose

  • cyphose

  • mauvaise posture

  •  pieds plats ou creux

  • douleur des genoux

  • traitement orthodontique

  • céphalées

  • migraines

  • stress, dépression (prise en charge multidisciplinaire) 

Femmes enceintes et bébés

© 2023 par Espace Détente.  Créé avec Wix.com

  • Facebook Social Icon