L'Ostéopathie

L’Ostéopathie est

 

  • Une thérapie manuelle basée sur des actes palpatoires précis, basée sur une connaissance approfondie de l’anatomie et de la physiologie.
     

  • Une spécialité qui vise à déterminer, grâce à un interrogatoire détaillé et un bilan palpatoire précis, les zones du corps (os, muscles, viscères. etc.) restreintes dans leur mobilité et altérant l’état de santé. Par ses mains, l’ostéopathe traitera ces restrictions, afin que le corps retrouve son  équilibre, par des techniques manuelles douces.
     

  • Une science redonnant à toutes les structures leur capacité de mouvement. Le corps pourra ainsi retrouver son harmonie et sa capacité d’autorégulation.

 

Lorsque le corps n'arrive plus à s'adapter aux contraintes exercées sur lui, une décompensation s'exerce et se traduit par une douleur aiguë, qui elle-même deviendra une douleur chronique avec le temps (>3 mois) et entraînera d'autres blessures. Il est important de consulter un ostéopathe pour éviter et prévenir ces blessures, afin de comprendre l'origine de votre problème. Une douleur d'épaule n'est pas simplement locale; cela peut être une vieille entorse de cheville qui, par l'intermédiaire des chaînes musculaires, a modifié votre posture, entraînant ainsi la position de votre bassin de votre colonne, et sollicitant une adaptation. Ainsi, par une batterie de tests, l'ostéopathe déterminera les éléments influents sur votre épaule. Il n'y aura pas qu'un travail local, mais global.

 

L’ostéopathie reconnaît la nécessité d’un examen médical ou d’examens diagnostics de tout ordre, lorsque cela est indiqué. Je travaillerai en collaboration avec votre médecin ou tout autre professionnel de la santé impliqué avec vous.

Cette approche peut vous servir quel que soit votre âge, votre occupation et vos symptômes.

Déroulement d'une consultation:

 

  • Linterrogatoire complet du patient :

    • symptômes décrits par le patient

    • liens entre les différents systèmes (digestif, musculo squelettique, hygiène de vie, etc.)

    • conséquences de différents événements (naissance, traumatismes, chirurgies, maladies)

    • différents problèmes de santé du client et de ses antécédents

 

  • L’évaluation ostéopathique de la mobilité tissulaire comprend une observation, une inspection et une palpation réalisées par :

    • des tests posturaux,

    • des tests palpatoires et dynamiques musculaires, articulaires, vertébraux, viscéraux et crânio-sacrés.

 

  •  La synthèse des données détermine les priorités, la ou les causes du problème, ainsi que le plan de traitement. Ce dernier est établi en fonction de l’état de santé, de l’âge et de la vitalité de chaque patient.

 

  •  La normalisation, par des manœuvres douces et spécifiques (Manipulations myo-fasciale, vertébrale et viscérale), qui sont nécessaires afin de redonner aux tissus du corps humain leur mobilité et leur motilité.

 

  •  La réévaluation fonctionnelle de l’organisme localement, régionalement et globalement durant le traitement.

 

  •  L’explication au patient de ce qui a été fait et dans quel but (phase très importante), ainsi que l'évaluation du gain d'amplitude et la diminution de douleur en fin de séance.

 

  • Des conseils d’hygiène de vie et des exercices appropriés afin de consolider les résultats du traitement.

 

  • L’ostéopathe tient un dossier pour chacun de ses patients. Il communique au besoin avec les autres intervenants de la santé. Il est d’autre part tenu de respecter le secret professionnel.  

 

  • Après la séance, le corps a besoin de s’adapter aux ajustements réalisés. Cela peut prendre de 3 à 7 jours et demande beaucoup d’énergie. Il est donc fréquent de ressentir une fatigue physique, des courbatures et parfois une recrudescence de la douleur dans les premières 48 heures. Afin de réduire ces manifestations au strict minimum, il est conseillé de:

       -bien s'hydrater (permet d'éliminer les toxines accumulées)

       -prendre un peu de repos, se ménager

       -éviter les repas trop riches

 

Suivant le motif de consultation et l’état de santé du patient, 1 à 3 séances peuvent être nécessaires afin de venir à bout de son motif de consultation, au cas par cas.

 

Dans tous les cas, 1 à 2 séances annuelles sont conseillées, même en l’absence de douleurs, afin de maintenir l’état de santé (3 à 4 chez les sportifs).

 

Pour les consultations pédiatriques, il est intéressant de se munir du carnet de santé de l’enfant lors de la première consultation. De plus, toute consultation pédiatrique nécessite la présence d’un adulte responsable durant toute la durée de la consultation, et ce jusqu’à la majorité.

© 2023 par Espace Détente.  Créé avec Wix.com

  • Facebook Social Icon